Cueillette d'un essaim

17/05/2020

Lorsque vers 18h, on m'appelle pour aller cueillir un essaim à la Plante, près de Namur, je m'équipe et me rends sur place. L'essaim est calmement posé sur un vieux banc en bois dans le jardin donnant sur la Meuse.

Après avoir enfilé ma tenue et allumé mon enfumoir, je décide de place les pieds du banc au-dessus de la boite à essaim et commence à faire tomber l'essaim à l'intérieur. Ensuite, je pose la boite sur la petite table se trouvant à côté du banc, je place une grille à reine à l'entrée de la boite et... je laisse faire la nature.

De retour à la maison, je place la boite à essaim au frais et dans le noir (à la cave) pour la nuit. Le lendemain, une planche et un drap que je place devant une ruche vide me permettent d'enrucher l'essaim.

Depuis, les abeilles construisent les rayons afin de permettront à la rein de pondre, d'une part, et à stocker le miel et le pollen indispensables à l'élevage du couvain.