Traitement par sublimation!

14/01/2019

Ce dimanche, nous arrivons au rucher de l'ENA pour vérifier que tout va bien après cette période de fêtes. Nous avions, vers le 15 décembre, fait un traitement à l'acide oxalique ayant pour but de traiter le varoa. Nous avions attendu 15 jours après les premières gelées afin de nous assurer qu'il n'y avait plus de couvain avant de traiter. Par ce traitement, nous enfumons la ruche pendant quelques 15 minutes avec de l'acide oxalique en cristaux sublimé dans un judicieux appareil monté sur un chalumeau au gaz.

En vérifiant ma première ruche, quel ne fût pas ma surprise de constater l'absence, dans le nourrisseur de la moindre abeille. Après avoir retiré les journaux servant d'isolant, force est de constater, à travers le couvre-cadre en plexiglass, qu'il ne semble pas y avoir grande activité au sein de la ruche.

Je retire le nourrisseur encore aux 3/4 plein et découvre, qu'en effet, il n'y a plus du tout d'activité dans la ruche. Je retire un cadre vers le milieu du corps et découvre la reine (avec le numéro orange 13) morte avec quelques unes de ses congénères.

Cette ruche était un essaim que nous avions produit par "duplication" d'une ruche existante. avec une nouvelle reine créée naturellement au sein de la colonie. Malheureusement, je ne comprends pas à quoi est dû l'effondrement de cette colonie, puisqu'il semble rester de la nourriture ainsi que de la place pour de l'éventuel couvain... Serait-ce le traitement à l'acide qui aurait eu une influence? Aurais-je fait quelque chose d'inapproprié à cette ruche, alors que ma seconde ruche, située juste à côté se porte comme un charme??? La question reste, à ce jour, sans réponse !