Ma ruche est complète

09/02/2018

Ça y est! Ma ruche est terminée,... et j'ai vu loin, puisque j'ai fabriqué 2 corps et 2 hausses, le tout garni de suffisamment de cadres que pour "voir venir", comme on dit...


La planche d'envol

On commence par choisir, pour poser en-dessous une planche d'envol en plastique (plus hygiénique pour nos petites amies) y intégrer un plateau en-dessous (pour éviter les invasions d'autres insectes).

Premier corps

Sur ce corps de base, celui du dessous qui va abriter la colonnie en principal, on fixe sur sa face, en bas à son entrée, une "porte" à double fonction, permettant de "fermer" la ruche (pour le transport, par exemple) 

Voici ce premier corps de ruche à moitié rempli de cadres (vides pour l'instant)... Plus tard, ces cadres seront garnis de feuilles de cires.

Complètement rempli...

Second corps

Déjà à moitié rempli de cadres.

Première hausse

A moitié remplie

Complètement remplie de cadres

Seconde hausse

Déjà à moitié remplie de cadres

Le couvre cadre

Il s'agit, ici, d'un couvre cadre en plexiglas de 5mm d'épaisseur dans lequel j'ai percé 2 trous de 38mm de diamètre (correspondant au diamètre des bouchons de Kewlox®). Ce type de couvre cadre est moins isolant que le bois, mais permet, en période d'hivernage, de voir directement si l'essaim est remonté dans le haut de la ruche sans avoir à l'ouvrir.

Le toit

Et voilà, il ne reste plus qu'à l'enduire d'huile de lin puis de la peindre à l'aide de peintures biologiques naturelles... Enfin, il faudra aussi ajouter les feuilles de cire sur les cadres et ma ruche sera, enfin, prête à recevoir un essaim ! 

> Next

Place à la Théorie: La stimulation de printemps et le nourrissement.

A bientôt , les Apis ;-)