La récolte du miel

19/05/2018

En ce samedi du week-end de la Pentecôte, nous nous retrouvons au rucher école pour prélever les cadres de hausse qui sont déjà pleins de bon miel!

Vive la reine !

Mais avant cela, petit passage par ma ruche pour voir si ma reine est née... La ruche à l'air toute calme,... ce qui est signe de bonne organisation.

On se met à la recherche du cadre comportant les cellules royales que nous avions discuté dans l'article précédent: Mes premières abeilles! Nous en profitons pour jeter un oeil et regarder si on ne voit pas la reine, cadre par cadre...

Et puis, soudainement, au détour d'un cadre... Tadaaaa! La voilà, ma jolie reine... Elle vient apparemment de naître car son abdomen est encore tout fin et n'a donc pas encore été fécondée. C'est ce qu'on appelle une reine-vierge.

Il faudra qu'elle accomplisse son vol nuptial, vol durant lequel elle s'accouplera avec plus d'une vingtaine de mâles, remplissant ainsi sa spermathèque afin d'assurer une ponte longue et prospère !

La récolte à proprement dite.

Après cette bonne nouvelle, nous visitons les autres ruches et embarquons les cadres de hausse qui sont bien remplis de miel, nous les remplaçons par des cadres vides, éventuellement déjà bâtis. Les cadres de couvain ou qui ne sont pas encore pleins sont laissés dans les hausses.

Et nous voilà parti, les voitures remplies d'effluves de miel pour en faire l'extraction

> Next

L'extraction du miel de printemps